Archives de Catégorie: Internet

Heineken fait son buzz marketing…

Heineken est une marque qui n’hésite pas à se lancer dans le décalé et le viral. On l’a vu avec la campagne e-marketing autour de la vidéo Walk in fridge qui a accumulé un très grand nombre de vues et qui a surtout bénéficié des nombreuses parodies réalisées notamment par Bavaria.

Heineken maîtrise le numérique et sait réaliser des opérations e-marketing qui marchent. La marque le reprouve avec l’opération Know the Signs consacrée à la prévention des abus d’alcool.

Le parti-pris par Heineken, et qui a donné son nom à l’opération Know the Signs, est que l’on peut remarquer l’état d’ivresse de certaines personne via leur comportement, et dès que les premiers signes pointent leur nez, il est temps de s’arrêter de boire.

En se renseignant aux quatre coins du monde Heineken aurait identifié une série de comportements types chez les personnes ivres :

  • le pleurnichard
  • le dormeur
  • le pervers
  • l’exhibitionniste
  • le violent
  • le maladroit
  • l’allumeuse

Le but est donc de montrer à quel point une personne peut-être ridicule quand elle a bue, mais au lieu d’aller dans le dramatique, comme c’est souvent le cas pour ce genre de campagnes, Heineken part dans l’humoristique.

C’est donc au moyen d’un site mettant au centre l’expérience utilisateur qu’Heineken met en place son opération de sensibilisation. Le site est une vidéo interactive représentant l’intérieur d’un bar.

L’internaute a pour objectif de détecter au sein de cet environnement les personnes ayant un comportement suspect. Une fois identifiées, en cliquant sur le personnage, une vidéo se déclenche mettant en scène la personne dans un des rôles identifiés ci-dessus.

Parti pris de l’humour oblige, chaque mise en scène est ridicule. Costume à paillette pour l’exhibitionniste, mains géantes pour le pervers et costume en Licra pour le violent, chacun des personnages se retrouve dans une situation ridicule voir même absurde.

Côté viralité, on notera la mise en place d’une application Facebook qui permet de customiser le portrait d’un ami avec des objets liés à un des stéréotypes identifiés.

Know the Signs est une opération e-marketing très réussie, qui est tout à l’honneur de Heineken.

www.knowthesigns.com

[tweetmeme source= »InVinoCom »]

1 commentaire

Classé dans Internet, Marketing

La dégustation en ligne est désormais possible….

Le Domaine Habrard situé au cœur de l’appellation Crozes-Hermitage a eu la volonté par le biais de son propriétaire, Laurent Habrard, d’utiliser Internet comme un tremplin pour développer la notoriété de ses vins.

En effet, il a rapidement constaté qu’Internet permettait de toucher de nombreux clients potentiels, mais qu’en matière d’œnologie il subsistait un obstacle de taille : on achetait rarement sans avoir dégusté préalablement.

Il a donc eu l’idée d’échantillonner ses principales productions en travaillant en partenariat avec l’INRA de Montpellier et l’Ecole des Arts et Métiers de Paris pour créer un contenant facilement transportables qui permettait de conditionner des vins en toute petite quantité tout en conservant leur qualité.

Dorénavant, chaque internaute peut recevoir par la Poste le coffret dégustation de 3 tubes contenant chacun 6cl des différentes cuvées du domaine. Le coffret de 3 échantillons est facturé 6.90 € qui seront intégralement remboursés lors de la première commande.

[tweetmeme source= »InVinoCom » only_single=false]

1 commentaire

Classé dans Commerce, Internet

Le négociant bordelais Millesima innove en vidéo sur le net

Millesima, leader de la vente par correspondance des grands vins français en Europe et considéré comme étant un des plus gros acheteurs de grands crus en primeur sur la place bordelaise, innove en mettant en place un espace vidéo sur son site dédié à la découverte des grands crus. A l’heure du tout internet, l’idée peut donner l’impression de manquer d’originalité, mais elle est en réalité très novatrice dans le monde du commerce du vin.

Malgré le fait que Millesima réalise 30 % de son chiffre d’affaires par le biais de sa boutique en ligne, « la vente par internet présente un certain nombre de freins à l’achat », selon Frédéric Lot, responsable de la communication web.  A commencer par l’absence d’échange et de conseils avec un caviste. « Le vin est un produit culturel donc très impliquant. Plus l’info est palpable, plus le client sera rassuré et confiant pour passer à l’acte d’achat », estime-t’il.

De ce constat est venu l’idée novatrice de présenter les 150 propriétés bordelaises, dont Millesima commercialise les grands crus, à travers de courtes vidéos, au nombre d’une trentaine actuellement.

Pour chaque film le scénario est le même.  Tout d’abord, la présentation de la propriété sous forme de témoignage de son responsable, puis une partie plus technique avec la visite des chais en compagnie du propriétaire, avant de terminer par une mise en situation du vin en salle de dégustation.

Pour les clients étrangers, c’est la « French touch » dont ils sont très demandeurs. «  Un peu de terroir bordelais au cœur de l’Angleterre pour le client londonien », nous explique Antoine Gimbert, responsable du marché Irlande et Angleterre.

Et apparemment, le » charme à la française » fait son effet puisque le visionnage des vidéos va bon train , avec une moyenne de 282 vues  hebdomadaires, et quelques records comme la vidéo du Château Rotschild avec 3767 vues cumulées en deux mois.

Tout est mis en place pour le succès. Les films, déjà présents sur le site de Millesima, le sont également sur de nombreux réseaux sociaux Facebook, ainsi que sur les sites de partage de vidéos You Tube et Dailymotion. L’internaute peut ainsi choisir de les télécharger pour les visionner à un autre moment ou les diffuser sur son blog personnel. Le client devient ainsi un véritable « ambassadeur de la marque ».

Millesima envisage de mettre en place des sujets plus pédagogiques, notamment sur les primeurs et des vidéos de dégustation.  Compte-tenu de la présence  de la société Millesima dans onze pays européens, celle-ci est en train de préparer le doublage des vidéos en anglais et en allemand.

[tweetmeme source= »InVinoCom » only_single=false]

Poster un commentaire

Classé dans Internet