Le marché mondial du vin en chute de 3,6 %

La demande en Allemagne et en Grande-Bretagne a baissé de 2,4 % et de 6 %.

Pour la première fois depuis le début de ce siècle, le marché mondial du vin a baissé en 2009. Selon les statistiques publiées par l’Organisation Internationale de la vigne et du vin (OIV), les échanges internationaux ont atteints l’an dernier 86,1 millions d’hectolitres (Mhl), soit une baisse de 3,6 % par rapport à 2008. « Epargné jusqu’à présent par la crise économique, le marché mondial du vin marque une régression en 2009, essentiellement à cause d’importants reculs de la demande dans les grands pays producteurs, consommateurs et importateurs », souligne Frederico Castellucci, directeur général de l’OIV.

Dans le détail, des pays comme la France, leader  mondial pour la consommation et numéro deux pour la production derrière l’Italie, ont vu leur demande baisser respectivement de 2,9 % et 6,4 %. En Europe, c’est l’Espagne qui enregistre le plus fort recul avec une chute de 11,6 % de sa consommation (11,3 Mhl contre 29,9 Mhl pour la France). A eux trois, ces pays représentent près de 47,2 % de la production mondiale et 28 % de la demande.

Outre la crise, on note dans ces pays un changement dans les habitudes d’achats, le vin devenant une boisson festive mais de moins en moins consommé à tous les repas. Notamment parmi les jeunes, qui préfèrent la bière ou d’autres boissons alcoolisées ou non.

Le « vrac » a le vent en poupe

Les producteurs de ces pays pouvaient jusqu’ici se rattraper sur leurs exportations… Mais la demande de quelques uns des plus gros importateurs, comme l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, respectivement 8,6 % et 5,4 % de la consommation mondiale, a également baissé l’an dernier de 2,4 % et de 6 %. « Là encore, l’influence de la crise a réduit la demande dans ces pays importateurs », remarque Frederico Castellucci.

Toutefois, le tableau n’est pas entièrement noir. Les échanges internationaux de vins continuent à représenter une part importante de la consommation mondiale de vin en 2009, soit 36,4 %. « Cela signifie que trois bouteilles et demie sur dix sont consommées en dehors de leurs pays de production au cours de l’année 2009 », poursuit le responsable. C’est surtout le « vin en vrac » qui a eu le vent en poupe en 2009. « Un rosé, vendu en vrac, c’est le vin du futur en terme de ventes », caricature Frederico Castellucci.

Source : Le Figaro

[tweetmeme source= »InVinoCom »]

Publicités

1 commentaire

Classé dans Commerce, Economie

Une réponse à “Le marché mondial du vin en chute de 3,6 %

  1. Pingback: Les vins français à la conquête du marché indien… « In Vino Com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s